Les Samedis Pratiques

Tous les Samedis, le radio-club est ouvert (sauf pendant les vacances scolaires, se renseigner s’il y a bien quelqu’un qui ouvre les portes du radio-club).

Les réunions, appelées « Samedis Pratiques« , ont pour but le partage des connaissances et l’entraide entre les membres (et les visiteurs de passage). Ces réunions sont plutôt orientées bricolage avec le laboratoire du radio-club et les conseils avisés des autres membres

Les articles liés aux Samedis Pratiques

  • Activités du samedi (novembre 2019)

    Comme tous les samedis, il y a eu des activités au radio-club.
    Tout d’abord, Fifou F1GMA a remis en service la Digibox de la station qui avait 3 problèmes (ce qui n’aidait pas à la compréhension de la panne…) :
    1) le transistor du PTT de la DigiBox était HS, merci Théo pour la réparation
    2) la connectique entre la digibox et le TX était mal câblée, merci Vlad pour la remise en place des cavaliers (on a pris le soin de prendre la photo de la position des cavaliers au cas où quelqu’un vienne bricoler…)
    3) Win 10 était mal paramétré, merci Théo pour le diagnostic
    A présent, tout est rentré dans l’ordre et fonctionne à nouveau. Ceux qui veulent se frotter aux modes numériques peuvent le faire avec la station du radio-club

    Le FTDX5000, sa Digibox (posée à droite sur le TX) et la suite logicielle MultiPSK

    D’autre part, Vladimir F4FNA a apporté la réalisation qu’il a préparé pendant ses vacances : un récepteur AM (PO/GO) construit à partir de 2 tubes subminiatures DF651 (pentode) comme le montre les images jointes

    L’ensemble réalisé par Vladimir F4FNA
    Détail de la platine RF avec les deux tubes subminiatures

    Je vous rappelle que le radio-club est ouvert tous les samedis pour des séances de bricolages. A titre d’exemple, Andrea apprend tous les jours et nous surprend. Il vient de terminer la réparation de son récepteur Grunding Satellit 3400 vieux de 30 ans. Il y avait plusieurs pannes (notamment 2 chimiques secs sur le PA) mais Andrea est tenace et ça paye. Bravo !

    Le récepteur Grundig Satellit 3400 dépouillé de sa carcasse
    Les deux condensateurs chimiques responsables d’une des pannes de l’appareil

    En espérant que ces quelques images vous inciteront à pousser la porte du radio-club un de ces samedis

  • La station de dessoudage est arrivée !

    Bonsoir à tous,
    A la demande des bricoleurs du Samedi, nous avons commandé un poste de dessoudage chez AliExpress.
    Le matériel vient de m’être livré ce jour par DHL et je l’apporterai au RC ce vendredi
    Ci-joint une photo de ce nouveau joujou ! !



  • Samedi pratique du 29/07/17

    Quelques copains du radio-club se sont retrouvés ce samedi pour un samedi pratique dense :
    – Patrice F4HPW a récupéré 4 radiosondes (de type M10) et nous avons décidé de les modifier pour nous en servir pour la chasse aux renards sur 70 cm (pour les futurs démonstrations que nous ferons à la rentrée). Sur l’excellent site de F4CQA (http://f4cqa.free.fr/radiosondes/reprog/modif_10.htm), nous avons trouvé le matériel (câble de liaison PC/RS), les softs et toutes les explications pour modifier par programmation la fréquence de la RS (qui émet sur 401 MHz lorsqu’elles ont été récupérées dans la nature autour du 93).

    Première opération : ressouder la ligne d’alimentation (violemment sectionnée pour 2 d’entre elles)
    Deuxième opération : brancher la RS sur le PC via un bus parallèle (commandé chez Olimex). Seul problème : trouver un PC qui a encore un port parallèle (LPT1)
    Troisième opération : mettre en fonction la RS (on appuie 10 secondes sur le petit bouton marche/arrêt et quand la LED clignote, la RS est en fonction, prête à être reprogrammée)

    Il n’y a plus qu’à entrer le code (en hexa) de la fréquence souhaitée (un fichier Excel permet de calculer toutes les fréquences). Et on écoute le résultat sur la fréquence programmée (on entend le CRRRI CRRRI caractéristique des trames de la RS)

    Comme en ce moment, il y a de nombreuses animations sur le Port de Plaisance (Neuilly Plage bat son plein), nous avons demandé au club de Kayak d’embarquer la RS pour un petit voyage sur la Marne.
    Malgré la faible puissance de l’émetteur (10 mW) et l’usure des piles d’origine (nous n’avions pas de jeu de rechange), nous avons suivi le trajet depuis le RC avec un signal suffisamment fort pour décoder toutes les trames et déterminer la position des kayakistes
    Les chevronnés auront remarqué que Patrice tient une antenne 144 (et non pas 432 MHz) mais ça marche tout de même très bien : on fait avec les moyens du bord…

    – Pendant ce temps, Andréa a reconditionné une alimentation de PC pour sa future station (sur le modèle du matériel qu’a réalisé Vladimir). Encore une fois, ce matériel n’a pas coûté trop cher car tout est de la récup’ (PC trouvé dans la rue, plaque de tôle pliée sur le coin de la table,…). Ce qui a coûté le plus cher, ce sont les fiches bananes que Vladimir et Andréa ont voulu neuves (comme cela, ça fait « pro » nous ont-ils répondu en chœur ! ).

    la réalisation de Vladimir et du projet d’Andréa (qui est reparti en fin d’après-midi avec son matériel terminé).
    Pour se souvenir du câblage en cas d’intervention, le schéma a été collé sur la carcasse.
    Il n’y a plus qu’à brancher les fiches bananes
    Le test final au voltmètre : tout est OK !

    Bien sûr, nous avons pris le temps de déjeuner tout en continuant de discuter de nos réalisations et nos projets.

    Enfin, nous avons eu quelques contacts avec des gens qui découvraient notre activité (dont un passant intrigué par nos antennes un peu bizarres que nous utilisions pour suivre le kayak dans lequel était déposé la RS)

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close